Your address will show here +12 34 56 78
  • Text Hover
  • Text Hover
  • Text Hover
  • Text Hover
  • Text Hover
  • Text Hover
TOUS CONCERNÉS !

Pour soutenir la recherche contre les maladies ODHIR à La Réunion.

Actualités

Les actualités de l'ODHIRATHON

  • Text Hover
  • Text Hover
Le Mouvement E. Leclerc Réunion mobilise 78 524 euros au profit de l’Odhirathon.

Le comité d’organisation de l’Odhirathon s’est vu remettre un chèque de 78 524 euros par les adhérents du Mouvement E. Leclerc. Cette somme correspond à une double action de mécénat de la part de l’enseigne locale et de l’opération de collecte en caisse réalisée dans le cadre de la manifestation qui s’est tenue du 26 juin au 1er juillet. « Nous saluons l’engagement du Mouvement E. Leclerc et la générosité des Réunionnais au service d’une grande cause de santé publique », a souligné Jean-Max Labonté, président du comité d’organisation. A travers cette opération participative qui a mobilisé près de 400 bénévoles en interne, l’enseigne de grande distribution dirigée par Pascal Thiaw-Kine et Joseph Chong Fah Shen conforte son engagement citoyen au profit du développement local.


En marge de cette rencontre, des chefs de caisse de l’enseigne ont participé à un atelier diététique mené par l’équipe du Pôle de Recherche ODHIR en collaboration avec la Clinique Omega. L’occasion de promouvoir les bienfaits d’une alimentation saine et équilibrée.

 

Merci à tous pour votre mobilisation!

1ere édition de l'ODHIRATHON

Du 26 Juin au 1er Juillet 2017, à travers une semaine de mobilisation sur toute l’île, la manifestation avait pour objectifs de sensibiliser la population aux problèmes des ODHIR (Obésité, Diabète, Hypertension,  Insuffisance Rénale) et de lever des fonds pour faire progresser la recherche contre ces maladies. 

Cette 1ère édition est une réussite grâce à une mobilisation remarquable de la part de nos partenaires, des artistes, des entreprises, des associations, des bénévoles et du grand public. 

Un grand merci à tous !


L’Odhirathon continue ! Vous pouvez faire un don en ligne ou en achetant le Tee-shirt de l’Odhirathon. Celui-ci sera à récupérer à Philancia, siège social de l’Aurar – 73, rue des navigateurs, 97434 Saint-Gilles-Les-Bains, Ile de La Réunion. Tél : 0262 45 76 10

Albums

Concert solidarité du 30 Juin 2017 avec Nicole Dambreville marraine de l’évènement, Tiloun, Nathalie Natiembé, Grèn Sémé, Ousanousava et le Kombi Sound System.

Danses en ville le 1er Juillet 2017 au Port, à Saint Paul et à Saint Denis.

Graffs en ville 2017.

  • Text Hover

Meo à Saint Pierre Ravine Blanche

  • Text Hover

Wa Roox à Sainte Clotilde Deux Canons

Vidéos

Presse

Lancement de l'ODHIRATHON.

L’ODHIRATHON est un évènement réunionnais, initié par Philancia, pour soutenir la recherche contre les maladies ODHIR (obésité, diabète, hypertension, insuffisance rénale).

A travers une semaine de mobilisation sur toute l’île, la manifestation veut sensibiliser la population aux problèmes des ODHIR et lever des fonds pour faire progresser la recherche contre ces maladies qui concernent au moins un Réunionnais sur cinq.

 

A La Réunion le nombre de malades ODHIR est trois à quatre fois plus élevé qu’en métropole. Cette forte prévalence s’explique, entre autres, par des facteurs génétiques et environnementaux. Le Pôle de recherche Odhir, ouvert en 2016, mène des études pour mieux comprendre l’origine et les spécificités de ces pathologies.

  • Text Hover
  • Text Hover
ODHIRATHON le bilan.

Graffs, Concert Solidarité, Danses en Ville, ces trois temps forts culturels ont ponctué une semaine de sensibilisation et de levée de fonds en faveur de la recherche contre les maladies ODHIR : obésité, diabète, hypertension, insuffisance rénale chronique.

 

«Pour une première, la mobilisation a été remarquable de la part des artistes, des entreprises et du grand public, commente Jean-Max Labonté, président du comité d’organisation. Les gens ont été très sensibles au message et à la cause. Cela nous encourage à installer durablement la manifestation ».

  • Text Hover
  • Text Hover
Les ODHIR

Les chiffres à la Réunion

 ODHIR : ObésitéDiabèteHypertension et Insuffisance Rénale. Nous avons tous un parent, un ami, un collègue atteint par une maladie ODHIR. 

  • Text Hover
  • Text Hover
  • Text Hover
  • Text Hover

Les Maladies ODHIR 

Les ODHIR sont des maladies silencieuses. Souvent, les malades touchés par les ODHIR ne le savent pas et le découvrent par hasard. Les ODHIR peuvent être invalidantes, handicapantes voire fatales si elles ne sont pas dépistées suffisamment tôt. Ces maladies ne sont pas uniquement les conséquences d’un manque d’activité physique et d’une mauvaise alimentation, elles peuvent être causées par un terrain génétique.

  • Text Hover

L’obésité correspond à une accumulation anormale ou excessive de masse grasse dans le corps entraînant des risques importants pour la santé. Elle est le résultat d’une suralimentation relative : l’apport énergétique récupéré des aliments qui sert de carburant aux cellules de l’organisme est supérieur à sa dépense. Cette dépense énergétique est essentiellement liée à l’activité physique. L’obésité est définie par l’indice de masse corporelle (IMC). Chez l’adulte un IMC compris entre 25 et 29,9 qualifie le surpoids, à partir d’un IMC de 30 on passe dans l’obésité.

  • Text Hover

Le pancréas est un organe qui détecte les variations du glucose (sucre) dans le sang et va le réguler. Ce sucre provient de l’alimentation, il est le principal « carburant énergétique » des cellules. Lorsque que le taux de sucre sanguin (glycémie) est trop élevé, le pancréas produit de l’insuline. Celle-ci favorise l’entrée du sucre dans les organes et diminue la glycémie. Le diabète correspond à un dysfonctionnement de l’assimilation du sucre, de son utilisation et de son stockage : l’insuline n’est plus suffisamment produite et/ou les organes cibles développent une insulino-résistance. Le sucre s’accumule alors dans le sang, la glycémie s’élève. Cette hausse prolongée de la concentration de sucre dans le sang correspond au diabète.   Le diabète est diagnostiqué : – Si la glycémie dépasse 1,26g/l après deux mesures à jeun, – Si elle dépasse 2 g/l en une prise à n’importe quel moment de la journée.   Il existe plusieurs formes de diabètes. Les plus fréquentes sont les diabètes de type 1 et 2. 

  • Text Hover

La pression artérielle est la pression qu’exerce le sang sur la paroi des artères. L’hypertension artérielle est une augmentation anormale de la pression artérielle. Souvent, aucune cause n’explique son apparition. Néanmoins des facteurs de risque ont été identifiés tels que l’âge, le genre, l’hérédité, la surcharge pondérale, une alimentation trop riche en sel, la consommation trop élevée d’alcool et de tabac, le diabète… Si l’hypertension artérielle n’est pas prise en charge, des complications cardiaques, neurologiques ou encore rénales peuvent survenir.

  • Text Hover

Le rein a, entre autres, pour fonction de filtrer le sang et d’éliminer certaines substances (toxiques ou médicamenteuses par exemple) qui seront excrétées dans les urines. Il permet également de réguler la quantité d’eau présente dans l’organisme. L’insuffisance rénale chronique (IRC) est la destruction progressive et irréversible des deux reins suite à des maladies rénales. Une fois que les reins ne fonctionnent plus, les déchets ne sont plus éliminés et empoisonnent l’organisme. Plusieurs stades évolutifs de la maladie ont été définis. Dans les premiers stades, les reins fonctionnent encore partiellement et les personnes atteintes semblent en bonne santé. Les reins se dégradent ensuite progressivement jusqu’à ne plus fonctionner du tout. Le dernier stade est celui de l’Insuffisance Rénale Chronique Terminale (IRCT). La vie de la personne est alors en danger, un traitement par dialyse (filtration du sang) ou une greffe rénale devient indispensable.

  • Text Hover
Fonds de dotation
 
  

Philancia est un fonds de dotation 100 % réunionnais créé par l’Aurar en 2011, afin de soutenir les projets apportant des réponses innovantes aux problèmes des ODHIR à La Réunion et dans l’océan Indien. 

  • Text Hover
La recherche

Pourquoi ?

  • Les ODHIR sont très fréquentes à la Réunion, toutes les familles réunionnaises sont touchées. D’année en année, leurs taux de prévalence explosent avec des chiffres largement supérieurs à ceux du national. Devant le métissage réunionnais, il faut développer des projets de recherche ciblés sur notre population. Ils permettront d’avancer sur la connaissance de ces pathologies et de proposer un traitement adapté aux Réunionnais afin qu’elles ne soient pas une fatalité. Ces recherches sont actuellement peu financées. C’est donc à nous, Réunionnais, de nous mobiliser pour améliorer notre santé.

  • Pour permettre aux chercheurs d’étudier ces maladies et de mieux les comprendre, il faudrait que les patients acceptent que les données cliniques et biologiques issues de leurs examens médicaux soient utilisées. Comme ce sont des maladies familiales, il est aussi important d’avoir accès aux données sur les autres membres de la famille, surtout les personnes non malades. En France, le consentement écrit du patient est nécessaire. Ces données seront utilisées dans le respect de la protection de la vie privée de chaque participant. Les ODHIR sont des maladies difficiles à traiter, et les traitements sont souvent lourds. Il est donc essentiel d’éviter leur apparition. La prévention, via du dépistage dans les familles, permet une prise en charge dès le plus jeune âge.

  • Afin de mener à bien cette recherche, l’Aurar, avec le soutien de Philancia, a mis en place en 2016 un Pôle de Recherche ODHIR sur la commune du Port (La Réunion). Ceci permet aux chercheurs d’avoir une facilité d’accès aux familles de patients. Ses objectifs : étudier les ODHIR, mettre en évidence les gènes responsables, cibler les spécificités de la population réunionnaise, et proposer des traitements plus précis et personnalisés.

 

Les maladies ODHIR ne sont pas une fatalité et les Réunionnais ont le pouvoir de changer les choses :

N’hésitez pas à donner votre accord afin d’autoriser les chercheurs à utiliser vos données d’analyses médicales.

Faites un Don !

Pour soutenir la recherche contre les maladies ODHIR.

Equipe

Les acteurs principaux de la recherche pour l’ODHIRATHON 2017.

Expert en nutrition et diététique.
Docteur Suren BUDHAN
Coordonnateur Pôle de Recherche ODHIR. Médecin. Aurar.
Diabétologie. Génomique et physiologie moléculaire. Maladies métaboliques.
Professeur Philippe FROGUEL
Professeur en Médecine. Chercheur. Directeur de recherche. CNRS de Lille.
Néphrologue et Interniste. Docteur en sciences médicales. Assistant universitaire. Compétence en échocardiographie.
Docteur Serban ARDELEANU
Médecin. Aurar.
Maladies du rein.
Docteur Jean-Loup BASCANDS
Chercheur. Directeur de recherche. Inserm.
Diabète. Génétique et hérédité. Génomique.
Docteur Amélie BONNEFOND
Chercheur. PhD Génétique Humaine. Institut de Biologie de Lille.
Physiologie du rein. Hypertension.
Docteur Régine CHAMBREY
Chercheur. CR1. CNRS.
Néphrologue.
Docteur Nicolas CORNIERE
PH. Service de Physiologie, CHU Felix Guyon.
Médecine. Physiologie. Hypertension. Néphrologie.
Professeur Dominique ELADARI
PU-PH. Chercheur. Inserm.
Néphrologue.
Docteur Michel FEN CHONG
Médecin. Membre du directoire Aurar.
Technicienne en étude clinique.
Stéphanie THAUVIN
Secrétaire Médicale. Aurar. Pôle de Recherche ODHIR.
Docteur en biochimie.
Docteur Jennifer BARAKA-VIDOT
Ingénieur de Recherche Inserm.
Projets

 

Quelques projets majeurs du Pôle de Recherche pour 2017.

Etudes génétiques dans des familles réunionnaises.

Des projets de recherche génétique ont été engagés afin de mettre en évidence des gènes pouvant expliquer les maladies ODHIR à La Réunion. Ces études vont intégrer le projet France Génomique 2025 et permettront d’avoir une meilleure connaissance de ces maladies.

Un premier projet de découverte des gènes impliqués dans l’insuffisance rénale et le diabète a démarré sur sa phase de projet pilote en 2016 et vise à inclure 256 familles réunionnaises avec 625 individus. Des résultats déjà probants ont été annoncés en novembre 2016 et l’inclusion des familles se poursuit. Un second projet en génétique du diabète de type 2 précoce survenu avant l’âge de 30 ans a débuté. Son objectif est de constituer une cohorte de 625 sujets. Celle-ci est en cours et des résultats prometteurs sont déjà perçus.

Charge glycémique des aliments et diabétiques.

Une étude observationnelle vise à étudier la charge glycémique des aliments avec l’analyse de 64 Réunionnais touchés par du diabète. Elle a pour objectif d’analyser les aliments consommés et la glycémie capillaire (méthode qui permet de mesurer la teneur de sucre dans le sang) chez ces patients diabétiques. Son but est de cadrer les aliments à effets bénéfiques pour les Réunionnais diabétiques mais également d’établir des tables alimentaires pour les professionnels.

Dénutrition et dialyse.

Une étude observationnelle des causes de la dénutrition chez les patients atteints d’insuffisance rénale est en cours avec l’analyse de 49 dossiers. Nous savons que les patients dialysés sont exposés à la dénutrition. Cette maladie impacte l’espérance de vie, augmente les risques de sarcopenie (dégradation de la masse musculaire) et de chutes. La connaissance des facteurs de risques de ces atteintes à la Réunion permettra de mieux cibler la prise en charge nutritionnelle de ces patients.

Etude des effets rénaux des molécules issues de la biodiversité de La Réunion.

Le Bois d’Osto (Antirhea borbonica) est une plante médicinale de La Réunion qui présenterait des propriétés antiinflammatoire. L’objectif est d’évaluer la capacité de protection du rein par un extrait riche en polyphénols de Bois d’Osto. Si les résultats sont concluants, cette plante pourrait représenter un nouvel outil thérapeutique afin de ralentir, voire stopper la progression de la maladie rénale chronique.

Influence des facteurs diététiques dans la progression de l’insuffisance rénale.

Certains patients atteints d’insuffisance rénale évolueront vers un stade d’insuffisance rénale chronique terminale avant mise en dialyse. Cette évolution est imprévisible. En utilisant des modèles animaux, une comparaison de l’impact de deux types de diètes sur les tissus rénaux sera effectuée. Ceci servira à comprendre l’impact de l’alimentation sur le rein et à développer des thérapies pour enrayer l’évolution de l’insuffisance chronique terminale.

Biomarqueurs urinaires de prédiction de l’évolution de l’insuffisance rénale chronique.

Il est crucial d’être capable de dépister au plus tôt les personnes atteintes d’insuffisance rénale afin de ralentir l’évolution de la maladie vers son stade terminal. L’objectif du projet est de faire le lien entre la mesure de la fonction rénale et la présence d’un élément biologique (biomarqueur peptidique) urinaire. Une fois validé, l’utilisation de ce marqueur biologique permettra d’éviter des examens invasifs, de prévoir l’évolution de la maladie et de prendre en charge bien en amont les patients.

L'évènement
 

Les objectifs

L’ODHIRATHON est un évènement réunionnais pour soutenir la recherche contre les maladies ODHIR. A travers une semaine de mobilisation sur toute l’île, l’ODHIRATHON a pour objectifs de:

  • Text Hover

Sensibiliser la population aux problèmes des ODHIR.

  • Text Hover

Lever des fonds en faveur de la recherche contre les maladies ODHIR.

  • Text Hover

Faire de la prévention une cause réunionnaise.

Programmation 2017
 

  • Text Hover
SOUTENEZ-NOUS EN ACHETANT LE TEE-SHIRT ODHIRATHON SUR PLACE A 15€

GRAFFS EN VILLE DU 26 AU 30 JUIN

  • Meo à Saint-Pierre. Ravine Blanche. Au niveau de l’église.

  • Wa Roox à Saint-Denis. Au niveau de l’église des Deux Canons.

CONCERT SOLIDARITE A LA CITE DES ARTS, ST DENIS LE 30 JUIN

Parrainé par Nicole DAMBREVILLE.

 

Cet évènement festif avec animation permanente du KOMBI SOUND SYSTEM,

est accessible à tous.

 

Seul l’accès à la salle FANAL est payant.

BAR – RESTAURATION – PRIX D’ENTREE ET DE SOUTIEN : 25€.

Règlements sur place par CHEQUE ou ESPECES,

les règlements par Carte Bancaire ne sont pas acceptés.

 

Renseignements et billetterie sur MonTicket La Réunion

  • TILOUN A 20H00

  • NATHALIE NATIEMBE A 21H05

  • GRÈN SÉMÉ A 22H10

  • OUSANOUSAVA A 23H15

DANSES EN VILLE, LE 1er JUILLET

Démonstrations et initiations gratuites, ouvertes à tous !

  • SAINT-DENIS : Jardins du Barachois, de 19h00 à 22h00 : Salsa, Kizomba, Bachata & Country

  • LE PORT: Littoral nord (face à la piscine), de 17h00 à 20h00 : Kizomba, Afro House, Ragga Jam, Hip Hop, Country & Dance Hall

  • SAINT-PAUL : Place du Débarcadère, de 17h00 à 20h00 : Country, Salsa, Kizomba, Hip Hop & Afro Jazz

  • Text Hover
  • Text Hover
  • Text Hover
  • Text Hover
  • Text Hover
  • Text Hover
  • Text Hover
  • Text Hover
  • Text Hover
Contact

Prendre contact avec nous

Partenaires

Nos grands donateurs :
 

Nos partenaires :
 

Avec le soutien de :